Jul 12 2013

Kesako?

Femme/Homme, pauvre/riche, actif/inactif, valide/invalide, 
vieille/jeune, en bonne santé/malade, gros/mince, blanche/noire, …
Ami-e, choisis ta boîte !

« Montres moi qui tu es, je saurais comment m'adresser à toi. »

Depuis notre naissance, nous avons traversé des lieux, été traversé-e 
par des discours, été au contact de relations emprises de 
discriminations ou de domination, appris à classifier, donner une valeur 
à un-e tel-le ou un-e tel-le selon des critères qui bien souvent nous 
dépassent. Chacun-e est enfermé-e, s'enferme et enferme dans une prison 
sociale.

Ces geôles ne sont pas anodines : elles impliquent une hiérarchie, une 
domination. Le valide n'a pas la même valeur que l'invalide, le blanc 
domine le noir, l'homme la femme, etc.

Si nous n'y faisons pas attention, nous reproduisons ces processus sur 
nos proches. Nous sommes construit-es socialement, éduqué-es à le faire. 
Il nous semblait donc logique au sein du mouvement LEOpars de prendre du 
temps pour discuter, s'interroger et tenter d'identifier ce qui nous 
paraît faire naître des dominations dans les temps de vie collective, de 
réunions ou de travaux.

Ne pouvant répondre rapidement à des processus en œuvre depuis toujours, 
nous avons décidé de prendre des temps réguliers pour nous pencher sur 
ces questions. Afin d'élargir nos questionnements, nous pensons 
important de s'appuyer sur des textes, des projections, des outils 
multimédias, des interventions, etc. Mais également d'ouvrir ces 
réflexions à d'autres personnes, d'autres lieux.

Ainsi, nous proposons à chacun-e se sentant intéressé-e par ces 
questionnements de venir proposer, écouter, raconter ou transmettre ses 
expériences et points de vue tous les mercredis à 18h dans une 
configuration qui se veut évolutive et participative. La thématique de 
base est posée mais tout le reste est à créer. Alors si vous avez du 
temps, des idées, de la colère, l'envie de vous remettre en question, de 
partager, de l'écoute et surtout si vous voulez nous rejoindre, soyez 
les bienvenu-e-s.